Un look à la hauteur: dans les coulisses de la conception visuelle des Subito

Les nouveaux vélos Subito eRoad et eGravel de Argon 18 se démarquent du lot avec leurs cosmétiques uniques et attrayants. Alex Saint-Jalm, directeur artistique chez Argon 18, nous explique sa démarche.

Peux-tu nous parler du concept visuel derrière les cosmétiques des Subito ?

Les Subito nous ont donné la possibilité de développer un vocabulaire visuel unique aux vélos électriques, un vocabulaire qui parle de la nature même de ces produits. Par exemple, nous avons pu utiliser des mélanges de couleurs sur les deux versions du Subito qui font référence au concept d’énergie propre sans tomber dans le cliché. Dans nos recherches préliminaires, nous avions remarqué que le langage graphique utilisé sur beaucoup de vélos de route électriques est le même que celui des vélos de course traditionnels . Comme si on voulait camoufler le fait qu'il y a un moteur à bord. Nous entrons dans une nouvelle ère technologique ; nous avons donc pensé que notre démarche artistique devrait plutôt mettre l'accent sur cet aspect au lieu de le dissimuler.

Comme rouler sur un vélo électrique procure une expérience vraiment différente, nous avons choisi d'associer un look unique à cette sensation particulière.

Votre démarche conceptuelle est donc devenue complètement différente du fait que le Subito est un eBike ?

Vélo électrique ou non, nous essayons toujours de conjuguer et optimiser les aspects fonctionnels et esthétiques du vélo. Pour le Subito, nous avons vraiment travaillé à mettre en valeur les lignes épurées et performantes du cadre. Les lignes de force du tube diagonal contribuent à affiner la silhouette du vélo. Comme pour beaucoup de nos modèles à venir, nous mettons plus que jamais l’accent sur les détails et les multiples facettes du cadre. Ce n'est pas parce que certaines surfaces du vélo sont moins vues; le dessous du boîtier de pédalier ou l’intérieur des bases entre autres, qu'il faut les ignorer. Nous avons également développé une approche holistique où chaque détail est passé en revue, comme la guidoline, qui comporte une zone réfléchissante conçue pour accroître la sécurité du cycliste et mettre en valeur des éléments graphiques associés à la marque.

Pour le Subito eGravel, nous voulions travailler une nouvelle esthétique qui soit autant gravel que eBike. Les éléments visuels rappelant les arbres sont très détaillés. Ils enveloppent les tubes et s’adaptent aux variations de formes dictées par le design du cadre. C'était un défi de produire cet effet, mais cela démontre le sérieux et le niveau de sophistication de notre approche cosmétique du vélo électrique.

Parle-nous des caractéristiques particulières de la peinture des cadres.

Notre principal objectif était que le cycliste ait toujours l'impression de découvrir quelque chose de nouveau sur son cadre... Cette peinture métallique a donc la particularité de changer de tonalité en fonction de la lumière, de l'angle et de la zone du cadre. Tout comme la route que vous empruntez régulièrement lors de votre sortie préférée vous réserve sans cesse de nouvelles découvertes et surprises, nous voulions que le cosmétique de votre vélo vous fasse le même effet à chaque fois que vous l’enfourchez.

Le Subito eRoad est peint avec un dégradé progressif du bleu au noir. Selon l'angle de la lumière, Il y a un effet perlé à peine perceptible quand les deux couleurs se superposent. Comme certains fans l’auront peut-être deviné, la thématique visuelle du cadre est inspirée de la pochette du disque «Unknown Pleasures» du groupe Joy Division. La version eGravel utilise le même bleu que celui de la version route, mais la couleur dominante du cadre est argent avec un effet perlé. En fonction de l'angle de la lumière, cela met à nouveau en valeur les formes des tubes et l'esthétique générale du Subito.