Notre approche: Fabrication

L’étape finale de notre processus de conception est la fabrication, ce moment tant attendu où la production se met en marche et où nous pouvons enfin livrer nos produits à notre réseau de magasins et aux cyclistes de par le monde. Comme c’est le cas pour la plupart des fabricants de vélos en composite, nos vélos sont en grande partie fabriqués en Asie. Cependant, notre équipe s’implique de près dans le procédé de fabrication. Grâce à notre collaboration avec le CDCQ, nous possédons des connaissances approfondies en fabrication qui nous permettent de comprendre combien les procédés de production peuvent affecter et rehausser la qualité et les caractéristiques de performance de nos produits. Lorsque nous travaillons avec des usines, nous pouvons fournir des renseignements précis sur le stratifié et les caractéristiques souhaitées pour chaque vélo, ce qui nous assure une étroite collaboration avec l’équipe de production.

En production, il faut d’abord découper en morceaux le préimprégné, un tissu conçu à partir de fibres de carbone et préimprégné d’une résine époxy, afin d’obtenir des plis qui répondent au stratifié du vélo à produire. Ces plis sont ensuite placés sur un mandrin qui comporte une partie solide insérée dans une poche gonflable. Une fois cela fait, le mandrin est placé dans un moule. Celui-ci est conçu exprès pour chaque vélo, selon la géométrie et les formes souhaitées pour les tubes, ainsi que la taille. Chaque taille d’un modèle donné a son propre moule. Ensuite, le moule est chauffé pour que le composite durcisse. Résultat: le préimprégné épouse la forme du moule. Généralement fait en acier ou en aluminium, le moule procure une uniformité qui évite d’avoir à gérer des variations d’un cadre à l’autre. Le moule est façonné de façon à adopter la forme extérieure du cadre, mais aussi l’intérieur de celui-ci. Cela s’obtient en exerçant une pression sur le moule. Les poches gonflables poussent le préimprégné contre les parois intérieures du moule. Cette pression adéquate aide également à éviter la formation de bulles dans la résine.

Quand le cadre est retiré du moule, il est légèrement sablé afin d’éliminer tout résidu de résine, puis préparé à être peint. Ensuite a lieu toute étape d’usinage ou de perçage requise pour installer les supports de porte-bidon ou de dérailleur, entre autres.

Alors que certaines entreprises de vélos se contentent de faire parvenir leurs exigences aux manufactures, qui se utilisent ensuite leur propre répertoire de stratifiés pour fabriquer les cadres, Argon 18 s’implique totalement dans le procédé de fabrication. Cela nous permet de contrôler les matériaux, les méthodes et les stratifiés. Cette collaboration active auprès des manufactures nous permet de pousser toujours plus loin la conception de nos cadres, car nous comprenons mieux les possibilités et les limites de la phase de fabrication. Il nous arrive parfois de demander aux manufactures de modifier leurs procédés standards, ce qui n’est pas sans susciter quelques préoccupations. Mais comme nous disposons de l’expertise pour les guider avec précision et en toute confiance, les manufactures savent que les changements demandés ne se traduiront pas par une perte de temps et de ressources, mais bien par un gain en efficacité qui donnera lieu à de meilleurs résultats.

Notre participation tout au long du processus de fabrication n’a pas seulement un impact sur notre relation avec les manufactures. Les contraintes de production influencent la conception. Dès le départ, nous concevons nos vélos en ayant en tête les procédés de production. Nous nous assurons que nos concepts soient réalisables et que les caractéristiques de performance souhaitées se retrouvent dans le produit final. Nous concevons uniquement des vélos que nous pouvons produire efficacement, car notre priorité est de continuer à satisfaire pleinement les cyclistes qui choisissent nos produits. Nous sommes engagés à améliorer constamment notre compréhension de la performance et des caractéristiques liées aux composites. Cela fait en sorte que notre temps n’est pas investi à créer des gadgets ou accessoires superflus pour nos cadres, mais plutôt à obtenir des résultats fondés sur nos connaissances des matériaux, du stratifié et du design.

Les produits uniques de Argon 18 reposent sur une approche tout aussi unique en design et en processus de production. Conception, simulation, prototypage, tests et fabrication font partie d’un cycle qui nous permet de continuellement produire des vélos performants, à la hauteur des attentes des adeptes de nos vélos. Nous savons que vous vous donnez à fond, jour après jour, afin de vous dépasser sans cesse. C’est pourquoi nous nous devons d’en faire autant.