Notre approche: Tests

Le degré de sécurité et de performance de nos vélos constitue notre plus grande priorité. Nos protocoles d’essai et de contrôle de la qualité comptent parmi les plus rigoureux de l’industrie. De plus, nous ne cessons d’ajouter des critères ou de rehausser les normes de nos tests. Notre but? Garantir à nos cyclistes la meilleure expérience qui soit.

En général, nos tests comportent deux catégories principales: les critères de performance et ceux de sécurité. Les critères de sécurité correspondent aux normes de l’industrie. Ces normes proviennent souvent des exigences ISO (International Organization for Standardization), bien que nous ayons créé et mis en place des tests supplémentaires quand nous l’avons jugé à propos.

Les critères de performance comprennent l’évaluation des critères fixés pour chaque vélo, tels que le poids, le degré de confort, la maniabilité, la rigidité et l’aérodynamisme, ainsi que d’autres indicateurs de rendement. Contrairement aux tests de sécurité, ces tests produisent des résultats évaluables en fonction des objectifs que nous nous sommes fixés. Les tests de performance incluent des tests de rigidité et d’absorption des vibrations. Ces tests nous aident à évaluer les caractéristiques du cadre nécessaires pour atteindre le degré de rendement souhaité pour chaque modèle de vélo. Par exemple, s’il s’agit d’un vélo de piste conçu pour offrir un transfert de puissance très efficace, une forte rigidité près du boîtier de pédalier sera recherchée. Pour un vélo d’endurance, l’accent sera mis sur la capacité d’absorption des vibrations lors de longues sorties.

Tests de sécurité

Les tests de sécurité se présentent sous plusieurs formes. Le but est de tester tous les paramètres possibles et de répondre à toutes les normes internationales de sécurité. Nous menons des tests statiques de fatigue et d’impact pour simuler le stress auquel pourrait être exposé le cadre. Durant les tests statiques, une charge est mise sur le cadre et maintenue durant un court délai. Pour les tests de fatigue, une charge est appliquée à l’aide d’un mouvement répétitif. Pour les tests d’impact, un poids lourd est lâché sur le cadre ou bien c’est le cadre chargé de poids qu’on laisse tombé.

La plupart des tests reposent sur des normes ISO. Cependant, dans certains cas, nous employons des outils de mesure supplémentaires qui surpassent les normes. Parmi nos tests additionnels:

    • Pour les vélos gravel, nous avons ajouté des tests qui évaluent l’impact ressenti à l’arrière du vélo, ce qui est pertinent avec l’usage auquel est destiné ce type de vélo.
    • Présentement, il n’existe pas de normes établies en matière de frein à disque arrière ou de colonnes de direction. C’est pourquoi nous avons créé nos propres tests.
    • Pour les vélos de piste, la charge que met un sprinteur sur les pédales peut parfois être plus de trois fois supérieure aux exigences ISO. Aussi avons-nous conçu de nouveaux tests pour nos vélos de piste afin de répondre à ce niveau de puissance émise.

Évaluation de la performance: tests de rigidité

Les tests de rigidité mesurent la déflexion du cadre lorsque celui-ci est exposé à une charge. Un segment rigide du cadre donnera lieu à une légère déflexion. À l’opposé, celle-ci sera plus prononcée sur un segment du cadre conçu pour offrir plus de souplesse. Pour mesurer la déflexion, une charge est appliquée à un endroit spécifique du cadre et de la fourche. Parmi les tests de rigidité les plus fréquents:

Cadre:

  • Rigidité du boîtier de pédalier
  • Rigidité des bases
  • Rigidité du tube de direction
  • Rigidité de la tige de selle
  • Rigidité verticale frontale

  • Fourche:
    • Rigidité frontale
    • Rigidité latérale
  • Tige de selle:
    • Rigidité verticale
  • Guidon et potence:
    • Rigidité latérale

En généralisant, nous pouvons assimiler certains tests de rigidité aux paramètres de performance. Par exemple:

Rigidité du boîtier de pédalier = efficacité du pédalage

Rigidité du tube de direction = maniabilité précise

Rigidité des bases = efficacité du pédalage

Souplesse de la tige de selle = confort du cycliste

En réalité, le lien entre la rigidité et la performance n’est pas aussi linéaire. Toutefois, ces généralités aident à comprendre pourquoi nous testons certains aspects du cadre.

Évaluation de la performance: tests de vibration

Comment évaluons-nous le degré de confort?

Le confort est un aspect très subjectif qui se mesure difficilement. Très souvent, le confort du cycliste ne dépendra pas seulement du cadre, mais aussi d’autres éléments: taille et pression des pneus, choix des roues et de la selle, et bien plus. Cependant, Argon 18 a mis au point un moyen unique d’évaluer le degré de confort que le cadre procurera au cycliste.

Pour évaluer le confort, il faut d’abord comprendre le stress et les contraintes auxquels sera soumis le vélo dans des conditions réelles, et ensuite utiliser ces données pour reproduire ces mêmes conditions en laboratoire d’essai. À l’aide d’un vélo équipé de jauges de contrainte et d’accéléromètres, nous récoltons des données en situation réelle. Ensuite, à l’aide d’un deuxième vélo, nous simulons les vibrations ressenties sur la route dans notre laboratoire de R&D. Pour ce faire, nous employons une plateforme d’essai pourvue du même équipement qui sert à faire vibrer les fauteuils de cinéma 4D. Nous mesurons ensuite l’effet d’accélération sur la selle et la potence à l’aide d’accéléromètres, ainsi que l’effet de distorsion sur certaines pièces, dont le guidon et la tige de selle. Une valeur de vibration inférieure observée à ces points de contact indique moins de vibrations ressenties, donc plus de confort pour le cycliste.

Ce type de test offre beaucoup plus de précision sur les paramètres de confort qu’un simple test qui sert à évaluer la souplesse verticale du cadre. Bien que celle-ci ait une incidence sur le confort, elle ne peut être interprétée de façon proportionnelle et les fréquences de vibration non plus. Quand il nous est possible de mesurer directement l’énergie que reçoit le cadre due à la vibration des roues, cela nous donne une meilleure idée de ce que le cycliste ressentira une fois sur la route ou hors route.