Amélie Kretz

Triathlon

Depuis son jeune âge, Amélie a toujours participé à de nombreuses compétitions sportives. Le hockey, le football, le golf, le VTT et le ski alpin l'ont tenue très occupée lorsqu'elle n'était pas sur les bancs d'école. À l'âge de 8 ans, son père lui demande si elle veut essayer de participer à un triathlon. Dès les premières seconde de l'épreuve, Amélie comprend qu'elle n'allait plus pouvoir se passer de ce sport.

En 2010, elle commence donc sa carrière internationale chez les junior. Après avoir été nommée élite junior de l'année par Triathlon Canada en 2012, elle participe à sa première Coupe du monde à Edmonton, au Canada, en 2013 et remporte la victoire. Elle a ensuite terminé l'année avec une médaille de bronze au championnat du monde chez les moins de 23 ans à Londres. En 2015, Amélie obtient son deuxième podium de Coupe du monde en carrière, en terminant en deuxième place à Mooloolaba, en Australie, et son premier top 10 lors de la série mondiale de triathlon à Londres. Grâce à une saison 2015 exceptionnelle, elle est élue élite senior de l'année par Triathlon Canada, et ce, malgré la pause qu'elle a dû prendre durant l'été en raison d'une fracture de stress fémoral. En 2016, elle connaît le meilleur résultat de sa carrière aux World Triathlon Series, se classant huitième à Yokohama, permettant alors au Canada de qualifier trois femmes pour Rio 2016. C'est ainsi qu'Amélie s’est assurée d’une entrée aux Jeux olympiques.

Elle s'entraîne actuellement à Montréal sous la direction de l'entraîneur Alex Sereno, en vue de se qualifier pour représenter à nouveau le Canada aux Jeux olympiques de Tokyo en 2021.

Cliquez ici pour suivre Amélie sur Strava.

Faits saillants